Qu'est ce que le Lamanage ?
Les services du lamanage consistent en l’amarrage, le désamarrage et le déhalage des navires de commerce en escale dans les ports pour leurs opérations commerciales.
Etymologiquement le concept lamaneur provient du vieux français "laman ". Ce terme est tiré du néerlandais " loostman " qui désigne l'homme de la sonde, celui qui connaît les fonds et leurs traîtrises.

PARDESSUS définit le lamanage, dans sa collection de lois maritimes antérieures au XVIIème Siècle, comme « le travail et les fonctions des pilotes établis sur les côtes et dans les ports pour guider les navires dans les passes dangereuses, et notamment, à l'entrée et à la sortie des ports, rades et rivières ». Dans les ordonnances de Colbert de 1681, le lamanage « est le travail des mariniers qui conduisent le navire à l'entrée d'un port ou d'une rivière; il est ainsi appelé pilotage ». En effet, à travers ces définitions apparaît aisément la confusion qui existait entre le lamanage et le pilotage qui sont cependant des services distincts. L'on parlait même de pilote-lamaneur. A partir des années 1950 pilotage et lamanage se sont séparés pour créer des entreprises indépendantes et structurées plus spécifiquement leurs activités.
Le Lamanage en France
Syndicat Professionnel du Lamanage des ports de la Manche - de la Mer du Nord - et de l'Atlantique
S'unir et agir collectivement.

Le syndicat professionnel du lamanage a été créé en juin 2010 par un regroupement de plusieurs sociétés de lamanage réparties sur 15 ports de la façade Atlantique à la Mer du Nord, représentant environ 300 lamaneurs.

Il a pour rôle principal de tisser des liens étroits entre les adhérents, d'harmoniser les procédures, de permettre la représentation de la profession auprès des pouvoirs publics, des compagnies maritimes, des armateurs, et ce à l'échelle Européenne et Internationale.

Le syndicat a pour objet l'étud et la défense des intérêts moraux, économiques et sociaux de ses adhérents;
L'organisation de séminaires, de conférences ou de réunions de travail constituent les moyens d'action du syndicat.

Le syndicat effectue une veille attentive concernant la bonne application des textes qui légifèrent la profession, en s'assurant que les notions de qualité, de sécurité, et de qualification des lamaneurs soient respectées.
(cliquez pour plus d'informations)
Une Mission de Service Public
Les missions du SPLMNA
1. Promouvoir et défendre les intérêts de la profession du lamanage

2. Représenter le secteur d'activité au plus haut niveau

3. Anticiper les évolutions techniques et organisationnelles de la profession

4. Conseil juridique auprès des sociétés adhérentes

5. Favoriser le développement économique et humain de la profession

6. Préconiser et adapter les formations au métier de lamaneur

7. Favoriser les relations avec les différents acteurs maritimes et portuaires

8. Harmoniser la conception des unités nautique de la profession
Règlementation de l'exercice du Lamanage dans les ports français
Un arreté prefectoral définit pour chaque port, les conditions d'exercice du lamanage et des opérations annexes.

Un agrément doit être délivré par l'autorité portuaire aux entreprises de lamanage. Celui-ci fixe notamment le nombre total de lamaneurs, les conditions d'exécution du service, les moyens matériels à mettre en œuvre pour couvrir les besoins sur toute l'étendue portuaire.

Statut des lamaneurs : Les lamaneurs sont des marins spécialisés de la Marine Marchande et possèdent les diplômes et brevets nécessaires pour effectuer leur mission, tant à bord des matériels nautiques, que sur les quais. Les jeunes marins recrutés sont soumis à une période de stage interne à l'entreprise avant d'être candidat au titre de lamaneur.


Les opérations de lamanage sont effectués aux clauses et conditions suivantes :

La société de lamanage fournit uniquement le matériel destiné à l'opération de lamanage. Les lamaneurs sont mis à la disposition du capitaine du navire intéressé et sont ses préposés exclusifs durant toute l'opération de lamanage. Le capitaine assure la direction et le contrôle de toutes les opérations, les lamaneurs étant considérés comme étant sous sa direction.


Conditions générales d'exercice du lamanage :

L'utilisation du service de lamanage ne peut en aucun cas être rendu obligatoire. Toutefois l'autorité portuaire peut exiger l'utilisation par navire déterminé, d'un service de lamanage, lorsqu'elle estime que l'équipage du navire n'est pas en mesure d'effectuer les opérations d'amarrage de manière satisfaisante en toute sécurité tant pour le navire que pour les ouvrages portuaires.

Outre l'équipage du navire, dans la mesure où il est en nombre suffisant pour fournir simultanément du personnel à bord et à terre dans les conditions fixées par l'agrément, et afin d'opérer en toute sécurité tant pour le navire que pour les ouvrages portuaires, seuls les lamaneurs appartenant à un service agréé par le directeur du port, peuvent participer aux opérations de lamanage des navires dans la circonscription du port.


Tarifs des opérations de lamanage

En général le tarif du lamanage est fonction principalement des caractéristiques des navires.
Les tarifs de lamanage couvrent les charges de fonctionnement de l'activité. La mission de service public, liée notamment à la lutte antipollution et plus largement à la sécurité maritime, ne donne pas lieu à subvention de la part de l'Etat.


Affiliation des sociétés de lamanage de France :

Membres des Unions Maritimes et Portuaires locales
Membres des commissions nautiques et techniques locales

Développement des activités :

Formation de spécialistes pour combattre les pollutions marines et formation des formateurs en ce domaine.
Participation aux services de récupération et stockage des déchets de navire ou produit par l'activité maritime, dans le cadre de la politique européenne de protection de l'environnement marin. (Projet ECOPORT)

Membre de
European BoatMen's Association
Délégué Général : Quentin GUTIERREZ - Président : Jean-Luc DESMARS
Siège social : Rue du Galion - 44480 Donges